Skip to content

Nom de domaine - Hébergement - Email

One2Net » Aide » WordPress » Étapes pour créer un site WordPress

Étapes pour créer un site WordPress

Logo WordPress

Logo WordPress

Dans le cadre de ce didacticiel, nous allons lister les étapes nécessaires pour créer un site avec WordPress . Nous mettons de côté volontairement la plateforme WordPress.com en mode SAAS pour traiter exclusivement du CMS open source installé chez un hébergeur.

Prérequis pour utiliser WordPress

Un nom de domaine

Vous aurez besoin d’acheter votre nom de domaine. Ce dernier sera l’adresse de votre site et vous permettra de communiquer de manière simple et professionnelle avec un nom qui est le vôtre. De manière complémentaire, cela vous permettra également le cas échéant de disposer d’adresses email associées à ce nom. Peu importe l’extension que vous choisirez, WordPress fonctionnera dans les mêmes conditions que votre site dispose d’une adresse en FR, COM, BLOG ou autres.

Un hébergement web

Pour fonctionner, WordPress a besoin d’un hébergement web avec une base de données MySQL ou MariaDB et du langage PHP (de préférence supérieur à la version 7.x).

Les plateformes d’hébergement proposant ces fonctionnalités ne sont pas pour autant toutes les mêmes. Il est important de choisir un prestataire qui propose des solutions avec des paramétrages serveur qui vont permettre les mises à jour de WordPress et de ces plug-ins sans erreur de type timeout et qui propose des sauvegardes de sécurité.

One2Net propose de nombreuses solutions web adaptées pour héberger son site WordPress.

Comment installer WordPress ?

Si vous avez choisi One2Net pour héberger votre site, vous bénéficiez de l’installation automatique de WordPress gratuitement à partir de votre espace client.

Si vous avez opté pour un autre hébergeur qui ne se charge pas de l’installation, les étapes seront les suivantes :

  • Téléchargez WordPress sur le site officiel https://fr.wordpress.org/
  • Après avoir décompressé le fichier ZIP ou TAR.GZ, vous devez mettre en ligne l’ensemble des fichiers sur votre espace d’hébergement à l’aide du logiciel FTP de votre choix
  • Ouvrez ensuite votre navigateur et rendez-vous à l’adresse sur laquelle vous avez chargé vos fichiers et suivez les instructions d’installation
    Vous aurez besoin de renseigner les informations de connexion à la base de données mise  à disposition pour votre hébergeur

Sécuriser votre installation WordPress (à minima)

La liste ci-dessous contient des éléments de base pour éviter de mauvaises surprises après l’installation initiale. De nombreuses ressources et options sont possibles pour sécuriser votre site WordPress. Nous traiterons de cette thématique dans un article distinct.

  • Assurez-vous d’utiliser un nom d’utilisateur suffisamment complexe et qui n’est pas celui proposé par défaut.
  • Choisissez un mot de passe complexe. Ceux proposés par WordPress sont particulièrement intéressants.
  • Désactivez les commentaires dans l’interface de gestion de WordPress, mais également sur l’article de test créé par défaut au moment de l’installation. Vous pourrez les réactiver au cas par cas ultérieurement.
  • Dans l’interface « Utilisateurs », modifiez le « Pseudonyme » et le « Nom à afficher publiquement » pour spécifier un nom différent de celui de votre compte administrateur. C’est ce nom qui sera éventuellement visible sur le site comme auteur de vos contenus.

Paramétrer WordPress et prendre en main votre site

Une fois l’installation de WordPress réalisée, vous voyez maintenant un article et une page de test ainsi que le dernier thème par défaut proposé par votre CMS. S’il s’agit de votre premier contact avec WordPress, il est possible que vous soyez déçus par ce résultat. N’ayez crainte, cela ne reflète en rien ce que vous pouvez faire avec WordPress ni en termes de publication ni même de design.

Pendant la création de votre site

Il est probable que vous ne souhaitez pas que vos tests et travaux soient visibles avant le lancement de votre site et pendant que vous prenez en main WordPress.

Pour cela, rien de plus simple. Deux solutions s’offrent à vous :

  • Si vous avez choisi One2Net pour héberger votre WordPress, vous pouvez protéger le répertoire de votre site avec un mot de passe
    Cela permettra de restreindre l’accès aux seules personnes disposant d’un identifiant / mot de passe.
    Cela empêchera également les moteurs de recherche d’indexer la page d’accueil jusqu’à ce que vous décidiez de supprimer cette restriction d’accès.
  • Vous pouvez alternativement utiliser une extension pour restreindre l’accès aux seules personnes enregistrées et afficher une page temporaire personnalisée durant le travail sur votre site.
    Cette solution est probablement plus intéressante en termes de référencement pour commencer à afficher des contenus pertinents en lien avec l’activité de votre site et laisser les moteurs de recherche indexer votre page d’accueil.
    Quelques extensions https://wordpress.org/plugins/tags/coming-soon/

Organiser les contenus de votre site

Le réflexe est souvent de vouloir choisir son thème et s’occuper du design de son site web avant même d’avoir réfléchi à son contenu, sa structure et à l’organisation de ce dernier.

Notre conseil : dans un premier temps, faites abstraction du « design » et essayez de vous concentrer sur le message que vous souhaitez véhiculer auprès des internautes qui visiteront votre site.

  • Réfléchir au(x) message(s)
  • Structurer vos pages, catégories, sous-catégories et organiser vos contenus disponibles (textes, images, vidéos…)
  • Anticiper des typologies de visiteurs
  • Prévoir des appels à l’action

Comment fonctionne WordPress et comment organiser ses contenus ?

Une fois la réflexion menée à bien, vos contenus doivent rester en adéquation avec la façon dont WordPresss fonctionne. Chaque outil de publication a son fonctionnement, sa logique et lorsque vous utilisez un CMS, vous n’avez d’autre choix que d’articuler vos contenus autour de cet outil.

Deux types de contenus vous permettent de publier vos contenus dans WordPress.

  • Des pages
    Les pages peuvent être imbriquées, c’est-à-dire que vous pouvez créer des pages qui vont  dépendre d’une page de niveau supérieur.
  • Des articles
    Les articles quant à eux sont organisés et publiés dans des catégories.
    Vous pouvez également assigner une ou plusieurs étiquettes (tags) pour créer une navigation transversale basée sur cette taxonomie.

Si vous souhaitez utiliser WordPress en mode site web :

  • Vous utiliserez principalement des pages pour créer l’arborescence de votre site et publier ses contenus
  • Vous utiliserez selon besoin des articles pour créer des contenus de type news, actualité, blog …

Si vous envisagez d’utiliser WordPress principalement en mode blog ou site d’actualité :

  • Vous utiliserez principalement des articles pour publier vos contenus dans les catégories de votre choix.
  • Vous pourrez utiliser des pages pour créer les quelques pages statiques d’annexes (qui sommes-nous, mentions légales, contact…)

Choisir son thème

Le principe même d’un CMS comme WordPress est de pouvoir dissocier le contenu d’un site de son visuel.

Pour illustrer ce principe : supposons que vous éditiez un site WordPress avec des milliers de pages. Vous pouvez du jour au lendemain décider de changer de thème ou modifier le thème existant pour que cela se répercute immédiatement sur l’ensemble des pages de votre site. En quelques instants vous pouvez donner un aspect complètement différent à toutes les pages de votre site.

Au-delà de la simple notion de « beau site », le choix d’un thème est important dans la mesure où il va également vous permettre d’agencer vos contenus sur votre page d’accueil, mais également sur les pages internes et articles de votre site.

Tous les thèmes ne se valent pas. Ils n’offrent pas tous les mêmes fonctionnalités, ni même le même niveau de personnalisation. Certains thèmes WordPress vont bien au-delà et offrent des fonctionnalités complètes de website builder.

Le thème qui convient à votre besoin devra avoir deux caractéristiques :

  • Il permet de générer des visuels qui vous plaisent (notion de beau)
  • Il permet d’organiser vos contenus et agencer les visuels comme vous le souhaitez. Pour cela, ne vous arrêtez pas à la page d’accueil. Votre thème doit permettre de gérer comme vous le souhaitez :
    • la page d’accueil
    • les contenus de type pages
    • les contenus de type articles, les catégories, les signets,
    • etc…

Où trouver des thèmes pour son site ?

Vous trouverez différents types de thèmes pour WordPress :

Que vous optiez pour un thème open source ou commercial, ne vous laissez pas emporter par le seul aspect visuel. C’est important, voire essentiel, mais vos besoins en termes de publication vont au-delà du simple effet « waouh ». Cet effet est généralement lié à la présence de contenus particulièrement étoffés et à l’utilisation de superbes images dont vous ne disposez peut être pas !

Assurez-vous  que le thème pour lequel vous manifestez un intérêt est maintenu et que des mises à jour régulières sont proposées par son concepteur. Vérifiez le nombre d’installations ou de ventes et n’oubliez pas de consulter le forum ou site dédié à ce thème pour avoir une idée du type / nombre de problèmes éventuellement signalés par d’autres utilisateurs. Cela vous donnera également une idée du type de support que vous pouvez espérer obtenir en cas de question ou problème une fois ce thème installé.

Ne partez pas du principe qu’un thème va s’adapter à vos besoins et à vos idées ! Vous devez définir vos besoins et vérifier que les fonctionnalités proposées par un thème vous permettront de mettre en oeuvre vos idées.

Choisir des extensions pour WordPress

Les extensions (ou plug-ins) sont des programmes qui peuvent être installés pour ajouter des fonctionnalités supplémentaires à WordPress. Il en existe des milliers !

Par exemple, il existe des extensions pour créer soi-même des formulaires de contacts, envoyer des newsletters, prendre des rendez-vous, gérer des évènements, créer sa boutique en ligne…

Il est tentant d’ajouter une multitude d’extensions. On recommande cependant de limiter au strict minimum le nombre de ces extensions.

Plus vous utilisez d’extensions et plus vous courrez le risque d’être confrontés à des conflits et ralentissements sur votre site. N’oubliez pas non plus que vous devrez appliquer régulièrement les mises à jour des extensions installées pour maintenir à niveau la sécurité de votre site.

Où trouver des extensions pour son site ?

Les conseils énoncés pour choisir son thème s’appliquent également aux extensions.

    • s’assurer que l’extension est maintenue (date de la dernière mise à jour et versions)
    • nombre d’installations actives
    • compatibilité avec la dernière version de WordPress
  • consulter les forums utilisateurs pour évaluer les bugs et le niveau d’assistance

WordPress et la sécurité

Sauvegarder WordPress

Vous devez impérativement réaliser des sauvegardes régulières de votre site et de sa base de données. Cela sera utile si votre site est victime d’un piratage ou si la mise à jour de WordPress, de votre thème ou d’une extension génère un conflit et rend votre site inaccessible.

Il existe de nombreuses extensions pour effectuer des sauvegardes de votre site. Si vous avez choisi One2Net pour héberger votre site, vous pouvez également mettre en place des sauvegardes en activant le service de sauvegarde One2Back dans votre espace client One2Net.

Mettre à jour WordPress

Comme tout programme informatique, WordPress doit être mis à jour régulièrement pour rester sécurisé.

Il y a de nombreux avantages pour des utilisateurs novices.

  • Les mises à jour de sécurité de WordPress sont appliquées automatiquement !
  • La mise à niveau vers une nouvelle version majeure peut être appliquée en 1 clic à partir de votre interface de gestion WordPress
    Les nouvelles versions majeures apportent de nouvelles fonctionnalités et vous n’avez pas d’obligation de mise à jour.

Mettre à jour son thème et ses extensions WordPress

Qu’il s’agissent de mise à jour de sécurité ou de nouvelles fonctionnalités, le mises à jour de thème ou d’extension sont sous votre responsabilité et à votre initiative.

Il est essentiel de maintenir à jour à la fois votre thème et les extensions utilisées sur votre site.

  • Les mises à jour des thèmes et extensions NE SONT PAS automatiques
    Elles peuvent être appliquées en 1 clic à partir de votre interface de gestion WordPress
    Assurez- vous au préalable qu’ils sont compatibles pour la version de WordPress que vous utilisez !

 

De manière générale, si vous avez installé des thèmes et extensions que vous n’utilisez plus, il est conseillé de les désinstaller pour ne pas avoir à gérer inutilement des mises à jour.