Skip to content

Nom de domaine - Hébergement - Email

One2Net » Aide » Aide administration » Mailing liste et emailing

Mailing liste et emailing

L’envoi de messages email non sollicités (SPAM) n’est pas accepté

L’envoi en masse (ou pas) de messages à des personnes qui n’ont pas sollicité la réception d’informations de votre part correspond à du SPAM.

Ci-dessous une liste non exhaustive des situations pouvant être à l’origine de SPAM :

  • l’achat et/ou l’utilisation de fichiers de prospections ou de destinataires sans que ces derniers n’aient explicitement donné leur consentement
  • le partage de fichiers d’une entreprise à l’autre
  • la collecte d’adresse email sur des forums ou site web

Les bonnes pratiques

  • si vous avez un formulaire d’inscription à une newsletter sur votre site, privilégiez le double opt-in pour valider les adresses collectées
  • le respect de la législation en vigueur s’impose. Si vous faites un traitement de données personnelles dans le cadre de vos envois, vous avez la responsabilité de déclarer à la CNIL votre fichier et l’usage que vous faites des données.
  • indiquer dans l’email la raison pour laquelle vous effectuez l’envoi (clients, fournisseurs, relation de travail, …)
  • obligatoirement proposer un moyen simple pour l’internaute de se désinscrire afin de ne plus recevoir de messages de votre part

Conditions d’envoi à partir des serveurs One2Net

De manière générale, vous avez toujours la possibilité d’effectuer vos envois en utilisant les  serveurs SMTP de votre Fournisseur d’accès (FAI). Renseignez-vous auprès de ce dernier sur d’éventuelles limitations.

Exemples :

  • Si votre FAI est Orange, le SMTP à utiliser est normalement « smtp.orange.fr »
  • Si votre FAI est Free, le SMTP à utiliser est normalement  « smtp.free.fr »

Si vous décidez d’utiliser les services SMTP mis à votre disposition par One2Net, certaines règles doivent être respectées.

Les services SMTP proposés par One2Net ne sont pas destinés à l’envoi d’emails en masse et/ou de prospection.

L’usage typique préconisé répondra aux besoins d’un  expéditeur qui, en dehors de tout moyen d’automatisation, envoie une correspondance personnalisée vers un destinataire dans le cadre d’une relation existante (commerciale ou non).

Les règles de base sont les suivantes :

  • Ne pas envoyer d’emails non sollicités selon les principes et respect des bonnes pratiques évoqués ci-dessus
  • Ne pas effectuer d’envoi en utilisant des techniques d’adressage qui peuvent s’apparenter à celles de spammeurs :
    • Un unique message avec  tous les destinataires dans les champs « A », « CC » ou « CCI ». Au-delà de 10 destinataires dans ces champs, l’email peut s’apparenter à du spam.
    • Adresse de l’expéditeur et/ou adresse de réponse différentes de la véritable adresse d’envoi ou du nom de domaine associé aux services souscrits chez One2Net peut s’apparenter à du spam
  • Ne pas utiliser d’outil d’automation et, si c’est le cas, réglez votre application pour étaler les envois dans le temps (exemple non contractuel : 10 envois, toutes les minutes…)
  • Assurez-vous que votre liste de destinataires ne contient pas de doublons

Si vous ne pouvez ou ne savez pas maîtriser ces règles et devez effectuer des envois d’email en nombre ou marketing, nous vous conseillons d’utiliser le service One2Way dédié à cet usage

Que se passe-t-il si je ne respecte pas ces règles ?

L’objectif premier de One2Net est de répondre aux besoins de tous ses Clients, en s’assurant que l’usage de l’infrastructure par un unique utilisateur ne va pas affecter l’ensemble des Clients.

Si nous constatons une utilisation qui met à risque notre infrastructure et, de manière plus générale qui impacte négativement la délivrabilité des emails, nous pouvons être amené à bloquer les scripts, adresses IP et /ou comptes à l’origine de ces envois.

Si vous pensez que votre compte est bloqué, vous pouvez vous connecter à votre Espace Client pour le vérifier et demander le déblocage.

Pourquoi de telles règles ?

Dans un environnement mondial où presque 80% des emails échangés sont considérés comme SPAM, il est devenu stratégique pour les entreprises de s’assurer qu’un message envoyé sera effectivement reçu par son destinataire.

En parallèle, ces mêmes entreprises souhaitent se protéger des désagréments occasionnés par les courriers indésirables. Pour ce faire les filtres anti-spam se basent sur différents facteurs pour essayer d’identifier ce type de courrier :

  • Contenu et nombre de messages à destination d’un même serveur distant avec
  • détection du spam selon des règles d’apprentissage empirique
  • Grey listing consistant à mettre en attente les connexions SMTP
  • Identification DNS (DomainKeys/DKIM, Sender ID SPF) pour s’identifier auprès des serveurs distants
  • Signalement par les des destinataires
  • Historique de l’adresse IP du serveur SMTP

Le challenge consiste à s’assurer qu’un message envoyé ne sera pas rejeté par le serveur distant qui gère la messagerie de votre destinataire.

Accepter l’envoi de messages en masse hypothèque considérablement la capacité à maintenir la réputation d’une infrastructure et de serveurs de messagerie.

Le suivi de certaines règles et bonnes pratiques participe à notre effort visant à maintenir la meilleure délivrabilité possible et nous vous en sommes reconnaissant.