Information envoyée par EURid aux titulaires de noms de domaine européen basés au Royaume-Uni.

« Le 1er février 2020, le Royaume-Uni a quitté l’Union européenne (Union). L’accord de retrait prévoit une période de transition jusqu’au 31 décembre 2020. Pendant la période de transition, les entreprises et organisations établies au Royaume-Uni et les résidents et citoyens britanniques continueront à pouvoir détenir et enregistrer un nom de domaine .eu ».

À la fin de la période de transition, les entreprises ou organisations britanniques établies au Royaume-Uni mais non dans l’Union, les citoyens britanniques qui ne résident pas dans un État membre de l’Union et les résidents britanniques qui ne sont pas des citoyens de l’Union (ci-après « titulaires britanniques ») ne pourront plus détenir un nom de domaine .eu.

À la fin de la période de transition, EURid appliquera les mesures suivantes :

Enregistrements existants

À compter d’aujourd’hui, nous informons tous les titulaires britanniques, sur la base du texte ci-joint, qu’ils perdront leur éligibilité à compter du 1er janvier 2021, à moins qu’ils ne démontrent leur conformité avec le cadre réglementaire .eu en mettant à jour leurs données d’enregistrement avant le 31 décembre 2020. Ils pourront le faire en indiquant une entité légalement établie dans l’un des États membres de l’Union éligibles, ou en mettant à jour leur résidence dans un État membre de l’Union, ou en prouvant leur citoyenneté d’un État membre de l’Union indépendamment de leur résidence.

Nouveaux enregistrements

A partir du 1er janvier 2021, EURid n’autorisera plus l’enregistrement de nouveaux noms de domaine par les titulaires britanniques.

A partir de cette date, EURid ne permettra ni le transfert, ni le transfert par mise à jour, d’un nom de domaine à un détenteur britannique. »


Plus d’information sur le site EURid : Brexit notice